Château de la Cassemichère, la Chapelle-Heulin.

Datant du XVII° siècle, il est la propriété de la famille Giraud (hommes de loi et négociants nantais) qui le vend, en 1739, à la famille Cottineau, nantaise aussi. La famille Le Loup de la Biliais en hérite peu avant la Révolution mais le châtelain et la châtelaine sont guillotinés sur la place du Bouffay, à Nantes, en 1794, pour avoir caché un prêtre réfractaire et la propriété est mise sous séquestre, racheté, plus tard, par leur fils.

Sous le second Empire, le domaine est morcelé et part à l’abandon.

Il est rénové et remanié entre 1955 et 1960 par Donatien Bahuaud, négociant, en vin qui le rachète. Dans ses caves à Muscadet, il fait réaliser des corbeaux en bois polychrome par le sculpteur Pichaud, de Nantes. Ces crobeaux représentent Bacchus célébrant le vin et Adam offrant la pomme à Eve. Un vitrail représentant aussi Bacchus et deux bacchantes symbolisant l’ivresse et la joie.

 

Publicités

Laissez votre commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s